Fluorescence X : analyse des métaux

Analyse semi-quantitative de matériaux métalliques

fluorescence x

Notre laboratoire EMTT réalise le contrôle non destructif des métaux avec l’outil d’analyse par fluorescence X.

Analyses chimiques semi-quantitatives

Notre laboratoire EMTT possède un pistolet portable d’analyse par fluorescence X S1 TITAN 600 de la marque BRUKER. Il permet des analyses chimiques semi-quantitatives par fluorescence X à dispersion d’énergie (EDXRF).

Ce moyen technique par contrôle non destructif (CND) permet la mesure les pourcentages massiques (concentration élémentaires) des éléments chimiques présents dans l’échantillon analysé.

Applications

Cet équipement permet donc de réaliser des analyses chimiques semi-quantitatives rapides. Il est également possible d’observer la composition d’un dépôt ou revêtement en réalisant des analyses en surface de l’échantillon.

Nous l’utilisons dans notre laboratoire et sur site client lors de contrôle matière, d’expertises techniques ou lors d’intervention d’assistance technique.

Base de données

Des bases de données répondant aux différentes normes internationales (UNS, DIN, STANDARD) et regroupant plusieurs classifications d’alliages sont incorporés dans le programme de l’appareil, permettant au SI TITAN de nommer la nuance la plus probable de l’échantillon analyser :

  • Alliages d’aluminium
  • Alliages de magnésium
  • Alliages de titane
  • Aciers faiblement alliés
  • Aciers d’outillage
  • Aciers inoxydables
  • Alliages cobalt
  • Alliages nickel
  • Alliages cuivre
  • Alliages zinc

Principe de l’appareil

L’échantillon est excité par une source de rayons X, pour répondre à cette excitation l’atome renvoie des rayons X dont l’énergie est propre à chaque élément chimique. Un détecteur incorporé à l’appareil collecte ces rayons X et leur énergie pour obtenir la liste des éléments présents et leur concentration massique.